Terres mêlées - Nériage 

                                                            Techniques de réalisation et présentation 

        L'argile blanche de Limoges est préalablement teintée dans la masse avec des oxydes métalliques
      (oxydes de cobalt : bleus - oxydes de cuivre, chrome : verts et divers colorants pour les tons ocres, jaunes et bruns). 
       La préparation des terres de couleurs différentes nécessite temps et patience !
      car une fois les argiles préparées sous forme de gros pains assemblés de manière homogène, le tournage doit être précis
      pour que les couleurs ne diffusent pas entre elles. 
       Lors du façonnage d'une pièce, la terre marbrée mémorise la spirale du tour. 
       L'objet est ensuite tournasé (ébarbage du corps et du pied) puis soigneusement poncé pour la finition. 
       Une 1ère cuisson de dégourdi à 1015° précède une cuisson d'émail à 1045°. 

       La couverte transparente solidifie et imperméabilise l'objet ; l'émail révèle alors le chatoiement des terres en mélange. 
                                  


      Les travaux de tournage sont associés a une autre recherche technique et personnelle que je  nomme
    
 "marqueteries de terres" 

     J'assemble différents colombins d'argiles colorées que j'incruste dans une pièce fraîchement tournée.
                 (voir le grand plat "au petit point" dans mes Galeries.) 

      Où bien, je dispose des filaments de terres nériagées dans des moules en plâtre.
                 (voir les coupelles dans mes Galeries) 


      Les cuissons déterminent la fiabilité d'une découverte, 
      l'exercice du "jusqu'où" l'on parvient en manipulant une matière noble. 

      Une étude permanente et personnelle,  ponctuée d'une certaine persévérance, jouer et imaginer la terre en respectant ses  
      limites par le feu du four potier.
      Mon
 ambition et mes objectifs artistiques se mesurent aux pouvoirs de l'argile qui, au fil du temps, se noue de couleurs
      multiples ; un sourire sur nos tables au quotidien.

                                      
       Le terme "nériage" est la traduction du mot japonais : "nerikomi" ou "nerikomé"
       du préfixe "néri" = "à mélanger" - "âge" = "tirer" - "komi" = "presse"
       Terre nériagée : terre composée de différentes argiles assemblées, colorées ou non . 
 


                                       Florence Girod est née à Paris en Août 1959 

      Maman = Professeur de lettres classiques  - Papa = Artiste peintre - Sculpteur


                                              BAC G1 (secrétariat) en 1977
                                         Vit dans les Cévennes depuis 1978 
                          Deux fils = Robin et Guillaume nés en 1979 et 1983

           Partage sa vie et sa passion depuis 2005 avec Didier ROBERT
                                          lui même potier de métier
       spécialiste du tournage de très grosses pièces, tourneur de grands fonds.



                     
 
                                           


     
Membre de l'ACLR (Association des Céramistes en Languedoc Roussillon) depuis 1999
      Vice présidente de l'ACLR de 2010 à 2013
      Membre de l'association régionale des céramistes "Terres en Méditerranée" 
      Membre adhérent AAF : Ateliers d'Art de France depuis 1992

                                            
      Autodidacte dans ma profession de potière (eh oui !)

       Dans les années 1980, je découvre l'art de la céramique en menant mon apprentissage à l'aide d'ouvrages spécialisés.
       Jeune maman, cette passion de l'argile évoluera parallèlement aux activités manuelles telles que la couture, le tricot, le jardin, l'élevage de lapins...

      
Je découvre ensuite une façon de mélanger des argiles différentes dans la réalisation d'un objet et j'accentue mes recherches dans ce domaine pour n'employer par la suite que cette technique dite 
"terres mêlées" ou "marbrées" ou  "nériage".

      Depuis 1995, date de mon installation officielle comme "céramiste",
je participe à de nombreux marchés de potiers, salons, manifestations et festivals de la céramique en France. 

     

Distinctions     
  
     Mars - Avril 2004 = expose à la Maison de l'Unesco (Paris 7ème)
     Mars 2007 = expose à la Galerie du Lavoir à Clamart (92140)

     Participe en Juin 2003 au jury de sélection pour le salon "Nîmagine" (Nîmes - 30)
     Participe en Mars 2007 au jury de sélection pour le marché potier
 
"Argilla" (Aubagne - 13)
     Invitée d'honneur en Novembre 2007 au marché potiers de Roquettes (31)


     Mai - Juin 2005 = Article de presse avec couverture de page dans la RCV 
       (Revue de la Céramique et du Verre) - n° 142.

     Juin 2009 = Parution dans l'ouvrage "Poterie usuelle contemporaine"
       de mr Pierre Digan  - revue Obia


                          

               Primée lors des concours à thème sur les expositions :

    
1997 * Cafetière nériagée (Pradinas - 12)
              *  Prix d'honneur pour le stand présenté (Ravel - 63)
     1998 * les Assiettes "trois modèles" (Pradinas - 12)
     1999 * la Soupière "à la manière de Cézanne" (Cadenet - 84)
     2000 * le Chapeau fleuri (La Fare les Oliviers - 84)
     2004 * la Toupie "le jeu, du Moyen âge à nos jours" (St Jean de Fos -34)
     2006 * l'Oeuf "de Pâques" (Le Vigan - 30)
     2007 * Grande Coupe nériagée (St Jean de Fos - 34)
              *  le Cochon "année du cochon, horoscope chinois" (St Félix Lauragais - 31)
              *  le Pot d'Apothicaire (Roquettes - 31)
     2009 * Tournage d'un oeuf devant public (Nuits Saint Georges - 21)
     2010 * 2ème prix attribué par l'organisation du marché potier de St Palais (18)
     2012 * 3ème prix attribué par l'organisation du marché potier de St Palais (18)
     2013 * 1er prix du thème "Basse cour" avec la famille Caneton au marché potier de Gouttières (63)
     2015 * 1er prix sur le thème "le Totem" au marché potier de Gouttières (63)
              * 1er prix sur le thème "l'arbre" à Cajarc (46)